Flash Mob revient plus en douceur avec une version 2.0 mêlant une solide basse électronique avec un piano pur et éthéré.

Projet belge de musique électronique, Arcus a toujours proposé la musique qui lui donnait envie, peu importe le genre dans lequel elle s’inscrirait. Rien d’immuable, ni rien d’obligatoire. S’affranchir des catégories qui nous assomment sans cesse. Une musique souvent taguée de “visuelle”, donnant la possibilité à chacun de se l’approprier, de la fondre dans ses propres histoires vécues ou imaginées avec aussi, toujours, un côté un peu expérimental.

Le titre original « Flash Mob » est sorti fin 2017 sur l’album Ultimate. Il proposait un rythme carré et tranchant avec des basses lourdes et des sonorités fleurant bon les 80’s.

Mais voilà, stimulé par les encouragements d’une amie bonne conseillère, Arcus a replongé dans l’un des morceaux-phare de sa discographie, pour l’habiller d’une nouvelle tenue musicale plus actuelle. Tout de suite, c’est le genre synthwave, chillwave qui s’est imposé pour ce nouvel arrangement. Un son ouateux qui donne envie de fermer les yeux et de s’évader dans une atmosphère partagée entre brumes et éclaircies. Le début du morceau est timide, mais il ne tarde pas à prendre son envol, pour enfin déployer complètement sa musique jusqu’à la fin. La cadence devient une obsession, c’est le but, et l’auditeur connaisseur remarquera aussi que l’une des lead bass d’origine vient faire écho aux nouveaux sons proposés.

Arcus a dû voir le jour dans les brumes de l’hiver 2013. Projet solo qui propose un concentré de musique électronique, agrémenté çà et là de quelques paroles, même si Alice K. n’hésite jamais à venir prêter sa voix sur plusieurs chansons.

Un premier Maxi 4 titres (demo), masterisé par Equus Studio à Bruxelles, est sorti début 2013 sur support physique et en format de téléchargement. Fin 2015, Arcus sort son premier album Frequency chez Record Union. Il a été mixé par le studio toulousain La Face B et masterisé à nouveau par le studio bruxellois Equus.

Fin 2017, Arcus sort Ultimate chez iM EDM. L’album a été mixé par le studio namurois Genesys et masterisé par le studio Amsterdam Mastering. A l’été 2019, un EP Transition 1 sort également chez iM EDM. Il a été mixé par le belge WoodStudio et masterisé à nouveau par Amsterdam Mastering.

Deux ans plus tard, Transition 2 sort, toujours chez iM EDM. La collaboration est renouvelée avec les 2 studios du précédent EP. Dernier album sorti le 30/08/2022 chez iMusician, Masquerade se veut encore plus éclectique que les sorties précédentes, en proposant 9 titres qui explorent divers univers sonores, parfois au sein même d’un seul morceau. Le mixage a été réalisé par Wood studio et le mastering par Amsterdam mastering.

https://www.facebook.com/arcusart
https://www.instagram.com/arcus_be


Amazon music advertising